Troupe de théâtre patoisant
à Beuvry (62)
Histoires de scène
Sophie: "A nous le théâtre de Béthune!"
anecdote.pdf (764,45 Ko)
Jacques: "Anecdote croustillante"
ah_mon_pere.pdf (1,24 Mo)
Manu: "Ah! Mon père!!!"
Vidéo: Acte 1, scène 3
Dans les coulisses...
 
Vacances d'enfer
Quelques mots de la pièce
pt_salut2
Vacances d’enfer est la première pièce écrite, mise en scène et jouée par les
Déplanchés. Elle s’articule sur trois actes. Le premier est entièrement parlé en
français pour poser l’intrigue. Le deuxième et le troisième sont essentiellement en
patois.

L’histoire:
Alexandre a raté ses examens et doit passer les rattrapages en septembre. Il a quand
même fêté les résultats avec ses amis au grand dam de ses parents.
Ne supportant pas cette situation, et surtout ne la comprenant pas, Anémone et
Bertrand, ses parents, se mettent d’accord pour l’envoyer pendant les grandes
vacances chez son grand père pour réviser.
Mais, comme ils ne lui font pas confiance, ils demandent à une certaine Lucie de le
faire réviser dès le lendemain.
Alexandre et Oscar, son grand père, ne seront mis au courant que le soir même
durant un repas mémorable, pendant lequel sera également conviée Lucie. Mais chut
c’est une surprise!
Après le repas riche en surprises pour Alexandre, il contacte Nico, son meilleur ami,
fan de Bob Marley et des cigarettes qui font rigoler, et Sandra, dite Sandy, sa petite
amie, pom-pom-girl, qui n’a « rien compris ». « Ben ouais, ils pourront pas se voir
pendant les vacances ».
Tout le monde pense qu’Oscar est « un petit vieux pépère bien tranquille » mais qui
se cache derrière ce personnage?
Que viennent faire si souvent chez lui le Père Goupil (curé), Cristobal (censier
[agriculteur]), Didier (qui n’a apparemment pas « la lumière dans toutes les
pièces»), Monique (qui a été Miss Bray Dunes en 195...)? Et surtout qui est ce
Monsieur Podvin, si insistant et intrigant?
On le saura au cours d’une pièce, riche en retournements de situations, en intrigues, en
suspense et quiproquos!
Le premier acte se déroule chez les parents. Les deux suivant se déroulent chez le
grand père, d’où un petit entracte pour le changement des décors.

La durée totale de la pièce est comprise entre 2h30 et 3h00 suivant les improvisations
et le public.
Les Déplanchés ont joué cette pièce pour la première fois le 25 mars 2006 et l’ont
jouée depuis cette date 15 fois dans le béthunois.

(Etienne Wrona)
1ère représentation (photos de M. Delvigne)
Le "Pire" of !
Instants choisis...
Les Déplanchés© 2009- MAJ : 06/2015
Créer un site avec WebSelf